Accès à la salle de lecture avec ou sans réservation dans le respect des gestes barrières (port du masque obligatoire). Consulter la rubrique pratique.

« Ils y viennent tous... au cinéma ! »

L’exposition « Ils y viennent tous… au cinéma ! » L'essor d'un spectacle populaire (1908-1919), conçue et réalisée par le groupe de recherche Ciné08-19, présentée aux Archives départementales de la Gironde du 20 novembre 2021 au 6 mars 2022, est consacrée au spectacle cinématographique en France de 1908 à 1919.

 (jpg - 215 Ko)

Présentation de l'exposition

Il fut un temps où le cinéma s’appelait le ci-né-ma-to-gra-phe. À la veille de la Première Guerre mondiale, on parle déjà de cinéma puis très rapidement le sympathique diminutif « ciné » fait son apparition. Une époque, celle des années 1910, où « aller au ciné », comme on disait alors, était une sortie fréquente, une joie évidente, un plaisir intense, une expérience sensible particulièrement riche pour un public socialement de plus en plus diversifié.

L’exposition « Ils y viennent tous… au cinéma ! » est consacrée au spectacle cinématographique en France de 1908 à 1919. Les spectateurs y découvrent ce que signifie « aller au cinéma » durant cette période charnière. Pour cela, le parcours de visite rend compte de la grande diversité des séances où projection rime avec attractions, émotions, informations, éducation, religion, explorations et expérimentations créatrices.

Par le biais de documents rares, d’objets variés et de films restaurés, exposés aux côtés des documents d’archives locales et issus des fonds de plusieurs institutions patrimoniales (Cinémathèque françaiseCNCBibliothèque nationale de FranceMusée Albert-KahnBibliothèque historique de la Ville de Paris, Musée Gaumont, Fondation Jérôme Seydoux-PathéBibliothèque des littératures policièresBibliothèque Jacques DoucetCinémathèque de Toulouse) ainsi que de collections privées, le public contemporain est invité à une immersion inédite dans l’histoire de la production, de la diffusion et de la réception des images animées à la fin de « Belle Époque », pendant la Grande Guerre et juste après. Une histoire d’images, autrement dit d’imaginaires, mais aussi de lieux et de personnes essentielles au développement de ce nouveau mode d’expression qui cherche sa place dans le champ culturel.

Une expression de 1917, « Ils y viennent tous… au cinéma ! », reprise par l’écrivaine Colette, traduit bien l’engouement que ce média, devenu une véritable industrie, suscite.

Une exposition présentée aux Archives départementales de la Gironde du 20 novembre 2021 au 6 mars 2022 ; inauguration le vendredi 19 novembre 2021.

Commissaire scientifique : Laurent Véray, professeur à la Sorbonne Nouvelle et porteur du projet Ciné08-19, lauréat de l’Agence nationale de la recherche (ANR).

Une exposition conçue et réalisée par le groupe de recherche Ciné08-19 et les Archives départementales de la Gironde, avec le soutien du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), et la participation de Colin Baldet, doctorant Ciné08-19 à l’École des chartes, et d’Emmanuelle Champomier, post-doctorante Ciné08-19 chez Gaumont Pathé Archives.

 

Retrouvez aussi le catalogue d'exposition en vente à l'accueil des Archives départementales de la Gironde !

 

En parallèle, dans le hall des Archives, Jean-Christophe Garcia expose « Des cinémas, inventaire subjectif des cinémas de villages en Gironde ».

 


Calendrier des manifestations

Pendant toute la durée de l’exposition, les Archives départementales et leurs partenaires proposent une série de conférences et de rencontres chaque samedi et une projection chaque dimanche.

Réservation obligatoire, présentation d’un pass sanitaire valide obligatoire

Sauf indication contraire, ces événements ont lieu à l’auditorium Jean-Cayrol des Archives départementales de la Gironde, 72 cours Balguerie-Stuttenberg, 33300 Bordeaux.

  • Vendredi 19 novembre 2021, 10h00 au cinéma Jean Eustache à Pessac - Table ronde « 1908 – 2021 : explorer les cinémas d’Aquitaine » organisée par le CNC au Festival International du Film d’Histoire de Pessac. Participants : entre autres François Aymé, Président de l’AFCAE, commissaire général du festival, réalisateur ; Colin Baldet

 

  • Vendredi 19 novembre 2021, 18h00 - Inauguration de l'exposition

 

  • Samedi 20 novembre 2021, 15h00 - Conférence inaugurale : Laurent Véray, historien du cinéma, membre de l’Institut de Recherche sur le Cinéma et l’Audiovisuel (IRCAV), professeur au département Cinéma et Audiovisuel de l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, commissaire scientifique de l’exposition « Ils y viennent tous au cinéma, entre 1908 et 1919 ». Projection :
    • Les débuts de Max au cinématographe de Louis Gasnier et Max Linder (1910, 7 min)
    • Léonce cinématographiste de Léonce Perret (1913, 16 min)
    • Charlot grande coquette de Charlie Chaplin (1917, 15 min)

 

  • Dimanche 21 novembre 2021, 15h00 - Projection :
    • L’affaire Dreyfus de Ferdinand Zecca et Lucien Nonguet (1908, 18 min)
    • L’abeille et la rose de Segundo de Chomón (1908, 4 min)
    • Les locataires d’à côté d’Emile Cohl (1909, 3 min)
    • Les anémones de mer (1919, 4 min)
    • Rigadin n’aime plus le cinéma de Georges Monca (1916, 10 min)
    • Têtes de femmes, femmes de tête de Jacques Feyder (1916, 35 min)
    • Une vie de chien de Charlie Chaplin (1918, 30 min)

 

  • Samedi 27 novembre 2021, 15h00 - Conférence « Le spectateur de cinéma selon Georges Méliès » : Jacques Malthête, auteur de nombreuses contributions sur les débuts du cinéma et, en particulier, sur Georges Méliès dont il est l'un des descendants.
    Projection : 
    À la conquête du Pôle de Georges Méliès (1912, 30 min)

 

  • Dimanche 28 novembre 2021, 15h00 - Projection, programme Germaine Dulac / Musidora :
    • La Cigarette de Germaine Dulac (1919, 45 min)
    • Lagourdette, gentleman cambrioleur avec Musidora de Louis Feuillade (1916, 28 min)
    • Vicenta de Musidora (1919, 19 min) - sous réserve

 

 

  • Samedi 4 décembre, 16h00 au MA.AT d’Arcachon (Médiathèque Arcachon Associations Tourisme) - Projection « Louis Feuillade à Arcachon, 1908 » :  six films tournés en 1908, dont cinq documentaires à propos de la course landaise, de la fête des marins, de la pêche maritime, de la chasse au renard, et de l’ostréiculture, et une fiction Le furoncle.

 

  • Dimanche 5 décembre 2021, 15h00 - Projection, séance Louis Feuillade :
    • La Nativité (1910, 13 min)
    • Bébé fait visiter Marseille à Toto (1910, 6 min)
    • Bébé victime d'une erreur judiciaire (1912, 8 min)
    • Erreur tragique (1912, 24 min)
    • Les Vampires, épisode 3 : « Le cryptogramme rouge » (1915, 50 min)

 

  • Samedi 11 décembre 2021, 15h00 - Conférence « Sur les pas de Fantômas... » : Carole Aurouet, maître de conférences HDR à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée, et Laurent Véray, historien du cinéma, membre de l’Institut de Recherche sur le Cinéma et l’Audiovisuel (IRCAV), professeur au département Cinéma et Audiovisuel de l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, conférence accompagnée de lectures de textes par une comédienne. Projection : Fantômas, épisode 2 : Juve contre Fantômas de Louis Feuillade (1913, 61 min)

 

  • Dimanche 12 décembre 2021, 15h00 - Projection :
    • Rose-France de Marcel L’Herbier (1919, 60 min)
    • Popaul et Virginie d’Adrien Caillard (1919, 60 min)

 

 

 

  • Vendredi 14 janvier 2022, 19h30 à l'Utopia de Bordeaux - Ciné-concert : film Le Coupable (1917) d’André Antoine, récemment restauré par la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, précédé d’une conférence de Manon Billaut, auteure de André Antoine au cinéma : une méthode expérimentale, paru aux Éditions Mimésis en 2021. La projection sera accompagnée au piano par Benjamin Moussay qui a composé la musique du film pour l’édition DVD. Retrouvez dans la Gazette de l'Utopia (page 22) la présentation de cette soirée.

 

 

 

  • Jeudi 20 janvier 2022, 18h30 au cinéma Jean Eustache à Pessac – Séance Ciné d’époque : une expérience hors du commun. Un spectacle d’il y a plus de 100 ans, conçu grâce aux travaux menés par l’équipe universitaire CINÉ08-19 avec la participation de l’Ensemble Duruflé. Caractérisée par son hybridité, cette séance a été construite à partir de programmes de cinéma d’époque conservés dans les archives de différentes institutions patrimoniales (Cinémathèque française, Bibliothèque historique de la Ville de Paris, BNF, etc.). Les films, projetés dans des copies numériques et restaurées, proviennent du CNC, de la cinémathèque Gaumont et de l’ECPAD. S’y mêlent défilé de mode, actualités, film dramatique, bande comique, phono-scène. À l’instar des séances des années dix, les films sont accompagnés au piano par des musiques classiques d’époque ou des improvisations. Attractions, chansons et airs d’opéra complètent le programme, le tout présenté par un bonimenteur. Au programme : un florilège de courts métrages muets variés, une performance par la compagnie La Main s’affaire et la projection de La Sultane de l’amour de Charles Burguet et René Le Somptier (1919, 1h10) dans une nouvelle restauration menée par le CNC. Retrouvez dans le programme de l'Unipop (page 19) la présentation de cette soirée.

 

  • Vendredi 21 janvier 2022, 19h30 à l’Utopia de Bordeaux - Carte blanche à la direction du patrimoine du CNC dont Béatrice de Pastre présentera les missions avant de projeter des films rares de 1908-1919 en pellicule argentique. Retrouvez dans la Gazette de l'Utopia (page 22) la présentation de cette soirée :
    • Affaires de coeur d’Émile Cohl (1909, 4 min)
    • Agglutination de spirochaeta gallinarum de Jean Comandon (1909, 3 min)
    • Carmen d’André Calmettes (1910, 15 min)
    • Bucking Broadway de John Ford (1917, 43 min). Accompagnement musical surprise.

 

  • Samedi 22 janvier 2022, 15h00 - Conférence « Max Linder ou le rire excentrique du corps moderne » : Laurent Guido, professeur à l’Université de Lille. Projection de trois films courts de Max Linder :
    • Max en convalescence de Max Linder (1911, 8 min)
    • Les débuts d’un yachtman de Louis Gasnier (1913, 12 min)
    • Un idiot qui se croit Max Linder de Roméo Bosetti et Lucien Nonguet (1914, 8 min)

 

  • Dimanche 23 janvier 2022, 15h00 - Projection, séance Max Linder et Charlie Chaplin :
    • Les Surprises de l’amour de Max Linder (1909, 6 min)
    • Entente cordiale de Max Linder (1912, 8 min)
    • Max veut grandir de Max Linder (1912, 13 min)
    • Max pratique tous les sports de Max Linder (1913, 7 min)
    • Le Chapeau de Max de Max Linder (1913, 7 min)
    • Max entre deux feux de Max Linder (1917, 11 min)
    • L’Émigrant de Charlie Chaplin (1917, 20 min)
    • Charlot soldat de Charlie Chaplin (1918, 35 min)

 

  • Samedi 29 janvier 2022, 15h00 - Conférence « Louis Delluc, le cinéphile devenu cinéaste » : Christophe Gauthier, directeur d’études à l’École nationale des Chartes. Projection : La Fête espagnole de Germaine Dulac, scénario de Louis Delluc (1919, film incomplet, 20 min)

 

  • Dimanche 30 janvier 2022, 15h00 - Projection, Judex de Louis Feuillade : épisodes 6, 7 et 8

 

  • Samedi 5 février 2022, 15h00 - Conférence « Aux origines du cinéma d’expédition » : Teresa Castro, maître de conférences à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Projection :
    • Comment Julien explique un voyage au Pôle Nord (1909, 5 min)
    • Chasseurs d'ivoire d’Alfred Machin (1912, 6 min)
    • Chasse aux Singes d’Alfred Machin (1912, 4 min)
    • Une croisière aux îles Salomon (1916, 9 min)

 

  • Dimanche 6 février 2022, 15h00 - Projection, Judex de Louis Feuillade : épisodes 9, 10, 11 et 12

 

  • Samedi 12 février 2022, 15h00 - Conférence « Mistinguett : un corps de cinéma » : Béatrice de Pastre, directrice-adjointe du patrimoine cinématographique et directrice des collections du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC). Projection : L’épouvante d’Albert Capellani (1911, 12 min)

 

  • Dimanche 13 février 2022, 15h00 - Projection, programme Mistinguett :
    • Chignon d’or d'André Hugon et Louis Paglieri (1915, 50 min)
    • Mistinguett détective II d'André Hugon et Louis Paglieri (1917, 30 min)

 

  • Samedi 19 février 2022, 15h00 - Rencontre avec la Cinémathèque française : présentation de la plateforme Henri accompagnée d’une projection de films du catalogue : La Folie du Docteur Tube d’Abel Gance (1915, 15 min) et Protéa de Victorin Jasset (1913, 50 min)

 

  • Dimanche 20 février 2022, 15h00 - Projection, séance Léonce Perret :
    • Le Homard (1912, 10 min)
    • Le chrysanthème rouge (1912, 13 min)
    • Léonce aux bains de mer (1913, 14 min)
    • Dernier amour (1916, 50 min)

 

  • Vendredi 25 février à l’Olympia d'Arcachon – Séance Ciné d’époque : une expérience hors du commun. Un spectacle d’il y a plus de 100 ans, conçu grâce aux travaux menés par l’équipe universitaire CINÉ08-19 avec la participation de l’Ensemble Duruflé. Caractérisée par son hybridité, cette séance de 1908 a été construite à partir de programmes de cinéma d’époque conservés dans les archives de différentes institutions patrimoniales (Cinémathèque française, Bibliothèque historique de la Ville de Paris, BnF, etc.). Les films, projetés dans des copies numériques et restaurées, proviennent du CNC et de la Cinémathèque française. S’y mêlent bandes cinématographiques du Film d'Art, déclamation, danse, projections de plaques autochromes en couleurs issues des collections de Cinémathèque Robert-Lymen de la Ville de Paris. Comme à l'époque, l'ensemble accompagné au piano par des musiques classiques du répertoire ou des improvisations. Attractions, chansons et airs d’opéra complètent le programme, le tout présenté par un bonimenteur.

 

  • Samedi 26 février 2022, 15h00 - Conférence « 1908-1919 : l’avènement médiatique des actualités filmées » : Laurent Véray. Projection : bandes d’actualités de 1912 et de 1916 (20 min)

 

  • Dimanche 27 février 2022, 15h00 - Projection, programmes documentaires :
    • La chasse à la girafe dans l’Ouganda (1910, 7 min)
    • Sur le Bosphore (1912, 4 min)
    • Ceux de chez nous de Sacha Guitry (1915, 22 min)
    • Les Enfants de France pendant la guerre de Henri Desfontaines (1918, 40 min)

 

  • Vendredi 4 mars 2022, 18h00 (sous réserve) - Rencontre avec Jean-Christophe Garcia, artiste photographe et auteur de films, enseignant à l'École nationale supérieure de l'architecture et du paysage de Bordeaux (EnsapBx). Projection et improvisation musicale : Reprises de Jean-Christophe Garcia (15 min), avec un musicien jouant une batterie en porcelaine d’Yves Chaudouët.

 

  • Samedi 5 mars 2022, 15h00 - Conférence et projection de clôture. Conférence « Forfaiture (1915) de Cecil B. DeMille : un film américain déterminant pour l’histoire du cinéma français » : Laurent Véray, professeur au département Cinéma et Audiovisuel de l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Projection : Forfaiture de Cecil B. DeMille (1915, 59 min)

 

  • Dimanche 6 mars 2022, 15h00 - Projection : J’accuse d’Abel Gance (1919, 2h45), présenté par Laurent Véray

Quand venir ? Selon quelles modalités ?

  • Exposition ouverte du 20 novembre 2021 au 6 mars 2022, du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00, samedi et dimanche de 14h00 à 18h00
  • Visites guidées le mardi à 10h00 et le dimanche à 15h30 sur réservation
  • Exception : exposition fermée au public le week-end pendant les vacances de Noël (par conséquent pas de visite guidée le dimanche non plus)
  • Entrée libre et gratuite
  • Présentation d’un pass sanitaire valide obligatoire
  • Règles sanitaires à respecter : port du masque, mesures barrières et gel hydroalcoolique

On en parle !

L'exposition est présentée aux Archives départementales de la Gironde jusqu'au 6 mars 2022. Si l'université Sorbonne Nouvelle et le groupe de recherche Ciné08-19 s'en sont déjà faits l'écho, d'autres actualités la concernent déjà :

Le Département de la Gironde présente l'exposition à la fois dans un communiqué de presse et dans les idées de sortie de gironde.fr ainsi que sur ses comptes Facebook, Twitter et Instagram.

biblio.gironde.fr consacre une page à l'exposition sur son site Internet.

Le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et l'université Bordeaux Montaigne ont relayé sur leur site Internet respectif l'annonce de l'exposition.

La Grande Radio a publié « Ils y viennent tous... au cinéma ! », l'essor d'un spectacle populaire (1908-1919). Une exposition aux Archives départementales de la Gironde sur son site Internet, sa page Facebook, ses comptes Twitter et Instagram. L'article publié y est accompagné d'une interview de Laurent Véray, professeur à l'université Sorbonne Nouvelle, commissaire scientifique de l'exposition.

Dans son édition du soir, le JT du mercredi 24 novembre 2021 de TV7 consacre un reportage (à 00:14:14 de la vidéo) à l'exposition avec une interview de Laurent Véray, professeur à l'université Sorbonne Nouvelle, commissaire scientifique de l'exposition.

Un article de Jacques Mandelbaum dans le Monde du 9 décembre 2021 fait l'éloge du catalogue de l'exposition.

Sur France Bleu Gironde, dans l'émission « Côté Experts » du 10 décembre 2021, le cinéma en Gironde se raconte aux Archives départementales, l'exposition et les manifestations associées sont présentées par Laurent Véray, professeur à l'université Sorbonne Nouvelle, commissaire scientifique de l'exposition.

Dans son édition numérique du samedi 11 décembre 2021, le journal Sud-Ouest titre Exposition : il y a cent ans le cinéma s’installait dans les habitudes des Girondins.

Si Philippe Vigier dans son émission Bien dans ma ville du 15 décembre 2021 sur France Bleu Gironde présente l'exposition photographique de Jean-Christophe Garcia, il ne manque pas de rappeler la très belle exposition en salle des voûtes « Ils y viennent tous... au cinéma ! ». Retrouvez ici l'interview de Véronique Pisani, responsable de la sous-direction des Publics des Archives départementales de la Gironde.

Dans l'OBS (en bas de page) de la semaine du 13 janvier 2022, François Forestier présente le catalogue de l'exposition.