Notice descriptive

  • Clergé régulier
    • Abbaye de La Sauve
Organisation, discipline et personnel. - H 17 (1605-1608)
Présentation du contenu :

Ordonnances à la suite de la visite par Jean Darnal, chambrier de Sainte-Croix de Bordeaux et visiteur provincial : on dressera un tabernacle sur le grand autel et on retirera le Saint-Sacrement de l'armoire où il est ; on changera pour quatre chandeliers les trois seuls chandeliers que le visiteur a trouvés ; on redressera les portes de fer au bout du choeur ; on réparera l'horloge « quy est dans une haulte et belle cage de boys du costé du choeur de l'abbé » ; « les portes de la grand nef, à douze belles et espaisses arcades à la mosayque, vont cheoir à terre, sousteneues par deux, butte[s] ou pièces de boys » ; on y pourvoira « et sera couvert de tuylle crochet » ; on ouvrira et garnira de verrières l'une des deux grandes fenêtres de la chapelle Saint-Nicolas, qui sert de sacristie ; le sacristain « pourvoyra d'un instrument de boys pour sonner à la porte de l'église pendant que les cloches ne sonnent pas » ; pour permettre la vie en commun, l'abbé fera transporter ses pressoirs, cuves et barriques, hors du réfectoire voûté et le fera carreler, vitrer et garnir de tables et de bancs ; il livrera la cave des religieux qui est au bout du réfectoire voûté, « et au bout d'icelle cave sont les prisons ordinaires et à l'autre bout le vade in paceou l'infernet sans jour ny ouverture, sont des pièces... nécessaires à la régulière observance » ; l'abbé remettra les clefs « du chauffoir ou cuysine, quy est au fontz dudit reffectoir, laquelle cuisine est ample et spatieuse, haute de cerveau et voultée de pierre de taille, où il y a sept à huict tuyeaux ronds sortant au-dessus de la couverture à guise de tauryons, par lesquelz la fumée s'exhalle » ; on affectera au logement des hôtes et des infirmes une salle sise au premier, « nommée la sale des douze Apostres, où ilz sont peintz » ; l'abbé entretiendra un maître de grammaire et de chant et deux religieux étudieront aux Universités ; « pour la conservation et entretènement de ce beau et grand cloistre voulté de pierre, les petis pilastres quy manquent seront remplacés et les grandes ouvertures de ces vitraux, que le vent du couchant mine et gaste, seront accommodés à la guise des autres pilastres des autres costés » ; on finira de carreler le cloître, « et l'entrée sera interdicte tant aux hommes qu'aux femmes suspectes de vile et abjecte condition » ; on mettra les dortoirs en état « et la grande fenestre quy est au bout vers le midy sera ouverte et garnie de fenestre et vitres,... et pour la conservation des voultes du chapitre et cloistre quy sont soubz le dortoir, la galerie ou corroir du dortoir, tant de celuy des anciens que des jeunes, sera carrellé » ; « attandeu que les voultes de l'église sont crevassées et entreouvertes, menaçant une grande et inivitable ruyne, est ordonné, suyvant l'advis des architectes, qu'il y sera remédié dans l'an » ; on prendra plus de soin des archives ; on démolira dans les six mois « les chays et celliers quy sont au fontz de l'église, soubs les arcades des tours et clochers, dont les pilliers sont consacrés » ; on fera « remplacer les pilliers ou pilastres quy manquent au cloistre et racommoder ces troys grandz arcades dont les montans sont tombés » ; l'abbé fera réparer le « petit hospital entre l'abbaye et église parroissialle, sur la grand ruhe ou chemin » (23 (?) janvier 1608). - Procès-verbal de visite par frère Jean de Nolibois, religieux de La Sauve, prieur de Saint-André-de-Cubzac et provincial d'Aquitaine : assemblée des religieux, savoir frère Germain Dada, prieur claustral, et six autres. Visite du « sacraire » : « custode d'arain dorée par dedans et azurée par dehors », reliques, mitres, crosse, etc. ; « deux mezures d'arain et deux poix de plomb, qu'on dict estre la mezure du vin et le poix du pain que chasque religieux a besoing chascun jour » ; cilice de poil et laine, passant pour avoir appartenu à Saint-Gérard. Visite du maître-autel : « croix de boys couverte de platine d'argent, fort uzée..., avec un cruciffix estain » ; sur l'autel, tabernacle « couvert de cuyvre azuré, doré et figuré, au-devant duquel y a une ymage de Nostre-Dame en bosse ». Autel de Saint-Gérard : « le devant duquel est de cuyvre azuré et figuré, où sont contenus les douze Appostres, la saincte Trinitté et les quatre Évangélistes, semé de plusieurs pierreries » ; au-dessus, « une quaisse grande, couverte de cuyvre azuré et figuré..., où repoze le corps dud. stGirauld » Sacristie. Choeur, « garny à l'entour de siéges de boys faictz à l'antienne, les aulcungs rompeuz ». Autel de stBenoît. Chapelle de N.-D., « dessoubz la chambre du trézor ». Autels de stAntoine, de stJean, de stMichel. « Chapelle ardante ». Chapelle de stAndré, de steMadeleine. Ouverture de « deux grandz coffres entîens », placés au fond et hors du choeur et contenant 34 pluviaux, une chapelle de velours noir, etc. Ouverture d'un coffre « au-devant la porte par laquelle on entre d'icelle églize aux cloistres ». Horloge : « Au cousté dextre du coeur de lad. église et dans ung pavilhon faict de boys, eslevé sur la murailhe dud. coeur, la caige de l'orloge qui est au hault du clochier ». Visite des voûtes de l'église, dont partie sont crevassées. Visite des archives, qui sont, pour une portion, en un coffre gardé dans l'église et, pour le reste, « au hault et entrée du... dortoir et dans la chambre qui est appellé le trésor de la dicte abbaye, où estant aurions dans icelle troffvé (?) six coffres et ung bahut antien et rompeu et iceux plains de vieux papiers et tiltres..., le tout en fort pouvre estat ». Enquête sur le nombre des religieux : 6 prêtres et 2 novices, lesquels religieux déclarent ne pas vivre en commun, à cause de l'état des lieux réguliers. Ordonnance : les matines commenceront, jusqu'à ce qu'il en soit ordonné autrement, à quatre heures ; on refondra les cloches cassées ; défense est faite aux religieux de « confabuller, lire lettres, escripre ou s'occupper à autre action pendant la psalmodie », d'aller aux foires déguisés, de jouer aux jeux de hasard, de fréquenter les personnes mal famées ; ils vivront en commun ; ils s'abstiendront de viande le mercredi, l'Avent, etc. ; l'abbé fera réparer les lieux réguliers ; il sera dressé inventaire des documents gardés dans un coffre de l'église (12-16 juin 1605).


Pour aller plus loin

L'inventaire Clergé régulier
Les formulaires de recherche :