A compter du 14 juin, ouverture de la salle de lecture à 25 personnes maximum par jour avec ou sans réservation et consultation de 10 documents maximum par jour dont un en réservation si souhaité. Il est fortement conseillé de réserver préalablement sa place via le formulaire de réservation. Les gestes barrières doivent être impérativement respectés et le port du masque reste obligatoire. Vous retrouverez dans la rubrique pratique le détail des modalités d’accès.

Actualités

Mémoires de l'esclavage

Le 10/05/2021 Agenda

Extrait de <i>L'illustration</i> du samedi 21 octobre 1843. AD Gironde, BIB 4 L 1398_2.

La « Journée nationale des mémoires de l'esclavage, des traites et de leurs abolitions » commémore, tous les 10 mai depuis 2001, les mémoires de l'esclavage. C'est l'occasion pour les Archives départementales de la Gironde de faire le tour de ses ressources et activités pédagogiques proposées sur ce thème.

En 2007, les Archives de France publiaient un guide des sources de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions dans lequel ont été recensés les fonds d'archives publics et privés du réseau des services d'archives nationaux et territoriaux dont ceux des Archives départementales de la Gironde. Depuis lors ont été mis en ligne les inventaires de nos fonds sur ce thème dont les plus représentatifs se répartissent entre les séries publiques anciennes (séries B et C) et les fonds privés ( série J) :

  • Le fonds de l'amirauté de Guyenne (6 B)
  • Le fonds des négociants (7 B)
  • Le fonds des administrations provinciales (C)
  • La collection Marcel Chatillon (61 J) est une collection de documents manuscrits et imprimés (dont des papiers de familles de colons), d’affiches, de documents iconographiques, de cartes acquis par Marcel Chatillon, chirugien de son état et collectionneur, en vente publique et dans des librairies des années 1950 à sa mort, sur l’histoire des Antilles et de la présence française en Amérique latine et, tout particulièrement, dans les Caraïbes.
  • Le fonds Gabriel Debien (73 J) porte sur la Caraîbe, et particulièrement Saint-Domingue. Gabriel Debien, historien, effectua durant toute sa carrière de nombreuses recherches sur les Antilles françaises, l’immigration des français vers les Antilles, l’esclavage depuis l’Afrique vers les Antilles, ainsi que la vie quotidienne aux Antilles.
  • Le fonds de la famille Chauviteau (113 J) est constitué majoritairement de la correspondance échangée pendant plus d'un siècle par les membres de la famille. Cette correspondance est à la fois personnelle et liée aux affaires commerciales des caféières de la famille Chauviteau. Les livres de comptes des commerces, les actes de création et de dissolution de sociétés ou encore les listes des esclaves travaillant pour la famille Chauviteau illustrent le plan commercial.

Au gré de votre navigation dans ces fonds, vous pourrez découvrir quelques archives numérisées et, pour poursuivre vos recherches vous pouvez aussi venir les consulter en salle de lecture selon les modalités pratiques en vigueur.

Vous pourrez retrouver aussi dans notre catalogue Terres d'esclaves, publié en 2009, une sélection de quelques 60 documents retranscrits, issus de nos fonds, qui illustre le rôle de la Gironde dans l'histoire des traites et de l'esclavage en Afrique et en Amérique.

Outre ces ressources, des activités pédagogiques sont proposées par les Archives départementales de la Gironde dans le cadre de son service éducatif, la Fab'EAC, ou de partenariat avec l'Education nationale ou des associations, que sont  :

  • Quatre ateliers pédagogiques à effectuer dans nos murs, intitulés « Bordeaux, port de commerce et d'esclavage », « Quatre destins d'enfants au temps de l'esclavage », « La traite : de la capture à l'embarquement » et « Traite et esclavage : révoltes et résistances » pour lesquels vous pouvez effectuer une demande de réservation.
  • L'atelier virtuel « Le navire négrier » sera une nouvelle ressource bientôt disponible sur le site et nous ne manquerons pas de vous annoncer sa mise en ligne.
  • Pour le concours national de la « flamme de l'égalité » en 2019, un travail d'historien a été proposé aux élèves à l'aide de documents mis à disposition.
  • Avec l'association Permanences de la littérature, une galerie d'images propose une rétrospective des productions littéraires de collégiens réalisées en 2018.