La salle de lecture des Archives départementales de la Gironde sera exceptionnellement fermée les vendredi 7 et mardi 18 décembre 2018. Pendant ces deux jours, les équipes des Archives départementales participeront à des groupes de concertation. L'accès à l'exposition et à l'auditorium restera ouvert de 9h à 17h.

Actualités

La Gironde dans le Grand Mémorial

Le 26/10/2018 Agenda

Grand mémorial

Le portail Grand mémorial

Que vous souhaitiez retrouver le parcours de votre aïeul pendant la Grande Guerre ou que vous soyez un professionnel de l'histoire, les registres matricules des soldats français engagés dans la Première Guerre mondiale constituent une source précieuse d'informations sur chaque soldat reconnu apte pour le service militaire.

Toutefois, la répartition actuelle de ces documents d'archives dans la France entière selon le lieu de résidence des jeunes conscrits au moment de leur vingtième anniversaire peut considérablement freiner vos recherches.

Le Grand Mémorial est une base nationale qui regroupe les bases de matricules des archives départementales, des Archives nationales de l'outre-mer et du ministère des Affaires étrangères, et la base des Morts pour la France 14-18 (ministère de la Défense). Cette base s'enrichit au fur et à mesure de l'avancée des travaux d'indexation nominative des registres pour vous offrir la consultation en direct des matricules des 9 millions de combattants.

La contribution de la Gironde au portail

En Gironde, les registres matricules du recensement militaire apparaissent en 1867, prenant la suite des listes nominatives de tirage au sort et des tableaux de recensement dressés à partir de 1830. Il existe deux séries correspondant au bureau de recrutement de Bordeaux (arrondissements de Bordeaux, Bazas et Lesparre) et au bureau de recrutement de Libourne (arrondissements de Libourne, Blaye et La Réole), et ce jusqu’en 1933, année de retour à un bureau unique. 

Les Archives départementales de la Gironde ont numérisé et mis en ligne l’ensemble des fiches matricules pour les classes 1867 à 1921 (soit un ensemble de plusieurs centaines de volumes). Chaque fiche est désormais indexée au nom, prénom, lieu et date de naissance. Il devient désormais aisé de retrouver le parcours militaire d'un ancêtre, d'une gloire locale ou d'un héros oublié, simplement en tapant son nom dans le moteur de recherche.