Get Adobe Flash player

1ère PARTIE : PRÉSENTATION


Alphonse Terpereau : Photographe 1839-1897

Alphonse Terpereau, un photographe au service de l’aménagement du territoire

                                                     La technique photographique           Chronologie thématique  

Par un curieux hasard, Alphonse Terpereau, que l’on peut considérer comme le fondateur de la photographie documentaire en Gironde, est né en 1839, l’année de la révélation au public de la photographie par l’Académie des sciences. Lorsqu’à 23 ans, il fonde son premier atelier, la technique du papier albuminé remplace les anciens daguerréotypes et calotypes. En même temps, ingénieurs, scientifiques, savants et archéologues s’emparent de la photographie jusque là cantonnée dans les traditionnels portraits et paysages pittoresques.

 

Dès le début de sa carrière, Terpereau a su séduire une clientèle vaste et diversifiée. Il s’inscrit dans le circuit commercial de la gravure dont il reprend les usages et les codes : la signature « A. Terpereau, phot. » rappelle celle des graveurs ; le cadre foncé autour de l’image imite la « cuvette » de la gravure sur cuivre. Il diversifie les supports de ses images afin de conquérir le plus large public. Il produit des images de petit format accessibles au plus grand nombre, des images de moyen format destinées à être encadrées ou de luxueux albums réservés à de riches bibliothèques.

Autoportrait, sans date, épreuve sur papier albuminé, H. 10,5 cm ; L. 6,4 cm (Bibliothèque municipale de Bordeaux, H 20477), © Bibliothèque municipale de Bordeaux