Get Adobe Flash player
 

 
 

La photographie, un document d’archives rare 

 Les archives des anciens ateliers photographiques font naturellement partie des fonds qui intéressent les services d’archives publiques, tant leur rareté et la fragilité des pièces à conserver attirent l’attention des professionnels du patrimoine. Le prix atteint par les collections photographiques proposées sur le marché a pourtant contraint à éloigner pendant de longues années ce type de documents des préoccupations des archivistes.

A l’heure actuelle, la photographie commence à avoir sa place au coeur des collections des Archives de la Gironde en raison d’acquisitions exceptionnelles réalisées grâce au soutien du Conseil général au cours de la décennie passée. Les négatifs photographiques d’Alphonse Terpereau, réalisés à partir de1860, c’est-à-dire au cours des décennies qui ont suivi l’invention de Niepce et Talbot, n’ont malheureusement pas pu être conservés ; c’est tout l’intérêt de la recherche qui a été lancée à travers cette exposition pour reconstituer en partie les travaux effectués par ce précurseur.  

La bibliographie