Get Adobe Flash player

Le bassin à flot de Bordeaux

Un lieu pour accueillir les grandes compagnies transatlantiques


  Visionner le diaporama 

En 1857, l’État fait de Bordeaux la tête de ligne du trafic maritime vers l’Amérique du Sud. La Chambre de commerce de Bordeaux, prévoyant la saturation prochaine du port, convainc le conseil municipal de construire un bassin à flot afin d’accueillir et de réparer les grands paquebots transatlantiques. 

Le bassin est réalisé par Stanislas de Laroche-Tolay, ingénieur des Ponts et Chaussées chargé du service maritime. Les travaux s’échelonnent de 1868 à 1879. Afin de faciliter l’extraction d’un million de mètres cube de terre, l’ingénieur utilise de manière constante et systématique de nombreuses machines à vapeur. Soucieux de garder en mémoire ce chantier novateur, Laroche-Tolay demande à Terpereau de photographier les différentes phases des travaux

En savoir plus