Archives Départementales de la Gironde






Expositions Virtuelles
 
Exposition Alphonse Terpereau (1839-1897), le premier photographe documentaire en Gironde

L’exposition, présentée aux Archives départementales, fait connaître les photographies d’Alphonse Terpereau, un photographe au service de l’aménagement du territoire girondin, en lien avec l’activité des ingénieurs entre 1860 et 1890. C’est la première fois qu’une exposition de type monographique présente le travail de ce photographe en tant que fondateur de la photographie documentaire en Gironde. Après une présentation de la vie et de l’œuvre d’Alphonse Terpereau, le parcours s’articule autour de trois grands thèmes : les transformations urbaines de Bordeaux, la création de la ville d’hiver d’Arcachon, la construction d’ouvrages d’art dans le Midi de la France. La spécificité de l’approche retenue est de montrer comment la production de photographies documentaires conduit à la création d’archives. Ces images doivent transmettre une information ou une preuve ; elles répondent à plusieurs usages : pédagogique, patrimonial, persuasif ou encore publicitaire.


  Alphonse Terpereau (1839-1897), le premier photographe documentaire en Gironde

 
La villégiature balnéaire en Gironde de 1850 à 1950

Cette aventure humaine, faite de succès individuels et de projets avortés, est racontée à travers une succession de lieux et d’histoires où le visiteur verra, tout au long des étapes de son voyage,, apparaître tour à tour les emblèmes de la villégiature balnéaire : la station de chemin de fer, le casino, le palace, la plage, les villas.


  carte postal soulac

 
La commission des Monuments historiques
de la Gironde


Une invitation au voyage, dans le temps et dans l’espace, mettant l’accent sur toute une série de monuments illustres redécouverts au XIXe siècle, soigneusement décrits dans
les archives de la commission des Monuments historiques de la Gironde.


  Vue de l'ancien doyenné de Bordeaux, Gustave Labat,1864,

 
CARTES ANCIENNES DE LA TURQUIE OTTOMANE

A l’occasion de la Saison de la Turquie en France et en Gironde (2009-2010), les Archives départementales proposent une exposition virtuelle : « De Bordeaux à Istanbul, côtes et ports de la Turquie ottomane »  présentant la cartographie ancienne des côtes de la Turquie du XVIIIe au XXe siècle.


  Carte des côtes maritimes du détroit des Dardanelles au golfe de Smyrne, extraite du Nouveau et grand illuminant flambeau de la mer

 
1808 : NAPOLEON ET JOSEPHINE EN GIRONDE

En 1808, Napoléon 1er effectua trois séjours dans le département de la Gironde : récit chronologique de ces événements, liés à la guerre d’Espagne.




  Place et porte Napoléon, gravure de Rouargue

 
VAUBAN EN GIRONDE CONSACRE PAR L'UNESCO

7 juillet 2008 : la citadelle de Blaye, Fort-Pâté et Fort-Médoc inscrits au patrimoine mondial de l'humanité



   Plan de la citadelle de Blaye, XVIIIе siècle.

 
La Guyenne cartographiée

La carte de Belleyme avatar de la carte de Cassini

  Détail de la Carte de la généralité d’Aquitaine dédiée à Monsieur de Néville intendant de la province par son très humble et très obéissant serviteur de Belleyme, ingénieur géographe du Roi, 1786

 
PATRIMOINE DE L'ESTUAIRE : le phare de Cordouan, Versailles de la mer

Sciences et techniques au service de la navigation

  La tour de louis de Foix Sanguine de Gustave Labat, 1886.

 
1936-2006 Le Front Populaire en Gironde

Il y a 70 ans, Le Front Populaire en Gironde à travers les archives.

   Le Front Populaire en Gironde à travers les archives.

 
Les notaires organisés par la loi organique du 25 ventôse an XI (16 mars 1803)

Bonaparte crée le notariat moderne

  Bonaparte crée le notariat moderne

 
Missel de Bordeaux

Des miniatures exceptionnelles du XVe siècle

  couverture Missel de Bordeaux

 
Le portulan de Pedro Reinel (ca. 1485)

La première carte nautique représentant l'Afrique au sud du Congo

  Portulan de Pedro Reinel, ca. 1485, parchemin, couleur, 95 x 71 cm.

 

Jean-Raymond Guyon

Jean-Raymond Guyon (1900-1961), une grande figure politique girondine

  1947-Jean-Raymond Guyon, sous-secrétaire d’Etat aux Finances à son bureau rue de Rivoli.