lien vers le  site http://archives.gironde.fr lien vers le site www.gironde.fr
Stèle funéraire gallo-romaine Dissertation sur les inscriptions funéraires découvertes en septembre 1826, près de l’ancien lycée, dans le mur de l’antique enceinte de Bordeaux, par F. Jouannet. Actes de l’Académie des belles-lettres, sciences et arts de Bordeaux, années 1829-1831

Dissoutes en 1793, les sociétés savantes renaissent sous le Premier Empire et s’épanouissent sous la Monarchie de Juillet. Elles publient des articles sur les fouilles, les découvertes archéologiques et l’architecture.

 

Stèle funéraire gallo-romaine
Dissertation sur les inscriptions funéraires découvertes en septembre 1826, près de l’ancien lycée, dans le mur de l’antique enceinte de Bordeaux, par F. Jouannet. Actes de l’Académie des belles-lettres, sciences et arts de Bordeaux, années 1829-1831

A Bordeaux, l’Académie royale des belles-lettres sciences et arts, une des plus anciennes sociétés savantes de France que formèrent dès 1712 les parlementaires bordelais, renaît en 1796. Elle publie régulièrement ses travaux à partir de 1820. L’archéologie y tient une place importante. En 1828 une ordonnance de Charles X lui rend son ancien titre d’académie et ses statuts.

Les membres de cette académie communiquent avec d’autres sociétés savantes.

 Noms des Commissaires de la Société des Antiquaires dans le départementale de la Gironde. A.D. 33, 154 T 1


Certains (Lacour, Bonfin, Jouannet) sont également commissaires de la Société des Antiquaires de FranceVoir la lettre du président de la Société des Antiquaires de France
Exhortant le préfet à communiquer les inventaires des richesses de
leurs départements, 25 mai 1822
A.D. 33, 154 T 1
, société historique et archéologique parisienne fondée en l’an VIII
.

 

Album de la tour de Veyrines publié dans les actes de l'Académie des belles-lettres sciences et arts de Bordeaux par l’architecte G. J. Durand, 1838 A.D. 33, 162 T 11

 

 

Tous ces érudits seront les interlocuteurs privilégiés des premières institutions pour la conservation des Monuments historiques qui vont peu à peu se mettre en place à partir de 1830.

 

 

Album de la tour de Veyrines
publié dans les actes de l'Académie des belles-lettres sciences et arts de Bordeaux
par l’architecte G. J. Durand, 1838
A.D. 33, 162 T 11

 

© Département de la Gironde 2009/2016. Tous droits réservés. Crédits photo : Archives départementales de la Gironde